Agression raciste, Meurtres de S Bolton, T Lavalley, Z Hammond

Quelle serait la réaction des médiats antifrançais si des dizaines de vidéos montraient les agressions racistes anti-blanches de populations africaines ? Si, par « jeu », des sub-humains se filmaient attaquant et blessant gravement – parfois tuant – des passants dans la rue ? Leurs mensonges et leur propagande concernant l’élimination de criminels noirs par des policiers blancs explique la censure inverse de la réalité du racisme dans le monde anglo-saxon. Montrer ces images serait reconnaître qu’ils sont des menteurs, que leur idéologie libérale-libertaire, pro-invasion, xénophile, repentante n’est que leur expression de leur haine des Blancs ou de leur haine de soi, un combat et une attitude criminelle contre nos peuples.

Dans la vidéo ci-dessous, semblable à des milliers d’autres, un jeune Blanc se fait attaquer par une nuée de sub-humains, attaquant en groupe et dont les premiers coups arrivent par derrière, avant de fuir tout aussi lâchement. Les faits se sont déroulés à Norwood. Ils ne sont malheureusement en rien remarquable sinon qu’ils ont conduit à la clôture d’un célèbre compte sur Youtube (appartenant à l’auteur de White Girl bleed a lot qui dénonçait cette agression. Dans la vidéo évoquant cette agression, le narrateur se moquait des autorités qui ont lancé un appel à témoin en diffusant des images… floutées.

(ou ici)

Pour démontrer le racisme anti-blanc permanent des journaux libéraux à l’étranger comme en France (Figaro, Parisien, L’Humanité, Libération, Métro, etc.), nous pourrions encore parler de l’officier Sean Bolton, 33 ans, abattu par un criminel noir il y a peu, ou Thomas LaValley, autre policier tué également dans l’exercice de ses fonctions par un Noir, ou encore Allison Griffor.

Le meurtre de Zachary Hammond, 19 ans, un jeune blanc désarmé assassiné par un policier noir à Seneca a été évoqué. Il a été tué par derrière par un policier dont les autorités comme les médiats ont caché le nom, alors qu’il avait rendez-vous avec une fille, suspectée d’être une revendeuse de drogues – et nous ne mettrons jamais assez en garde les Blancs contre toutes les drogues, quelles qu’elles soient, et les asociaux qui en consomment et en vendent. Il n’y a eu aucune campagnes médiatiques après ces trois morts : ils n’avaient pas la chance d’être noir, délinquants ou criminels.

Pour les médiats du système, une chose est assurée : la vie de Zach Hammond, parce que Blanc, ne vaut rien

Nous aurions pu encore, pour rappeler la duplicité du système, évoquer le rassemblement de plusieurs dizaines d’individu appartenant au Black Panthers lourdement armés, criant des slogans racistes et des menaces de mort à des policiers devant une prison du Texas. Imaginons un instant un groupe terroriste auteur de nombreux crimes et attentats, réclamant le « pouvoir blanc » et manifestants devant une prison, du Texas ou du plus inconnu des États dans le monde, en menaçant de mort les policiers ce que cela deviendrait pour les séides de Murdoch, de Bloch ‘Dassault’, de Drahi, et autres philanthropes bienfaiteurs de l’humanité. 

Par JeuneNation