Ces présidents qui ont changé de cap pendant leurs mandat

Après trois mois de grand débat national, Emmanuel Macron annoncera des mesures lundi 15 avril à 20 heures depuis l’Élysée (Paris). Face à la rue, de nombreux présidents de la cinquième République ont dû changer de cap.

François Mitterrand, Jacques Chirac, François Hollande… Presque tous les présidents ont connu des désillusions et ont dû changer de cap politique. Juste après son élection, François Mitterrand applique le programme commun de la gauche, mais l’économie s’effondre et le déficit s’envole. C’est le Premier ministre Pierre Mauroy qui doit assumer le tournant de la rigueur.

Changement de cap pour le président Hollande en 2014

En 1995, Jacques Chirac fait campagne autour de la fracture sociale, mais quelques mois après son élection, il lance la réforme des régimes spéciaux avec Alain Juppé. Le pays est à l’arrêt et cette crise aboutira à la dissolution ratée de 1997. Même scénario pour François Hollande, après une campagne marquée à gauche contre un ennemi invisible : la finance. Confronté aux réalités économiques, le président fait le choix d’aider les entreprises en 2014 avec le CICE. Aujourd’hui, Emmanuel Macron connaît la même situation, mais doit répondre de son côté, à une contestation sociale.

La rue a toujours gagné face à une politique financière. Les gilets Jaunes ont donc toutes leurs chances de retourner la situation pour le bien des travailleurs, des retraités, des demandeurs d’emplois…. 

Je suis Gilets Jaune et fière d’être Français et d’aider les miens.







Soutenez-nous, partager cette page à vos amis(es)

 

Laisser un commentaire