Charlize Theron

Charlize Theron, née le 7 août 1975 à Benoni (Afrique du Sud), est une actrice, productrice et ancienne mannequin sud-africaine, naturalisée américaine.

Elle commence sa carrière d’actrice aux États-Unis et devient une vedette dans les années 1990 avec les drames That Thing You Do! (1996), L’Associé du diable (1997), et L’Œuvre de Dieu, la part du Diable (1999).

En 2004, elle accède à la consécration avec le film Monster et remporte l’Oscar de la meilleure actrice, devenant ainsi la première native du continent africain à avoir reçu la fameuse statuette. En 2005, elle reçoit son étoile sur le Walk of Fame située sur Hollywood Boulevard.

 

Durant les années 2010, elle s’impose surtout comme une héroïne d’action : Hancock (2008), Prometheus, Blanche-Neige et le Chasseur (2012), Mad Max: Fury Road (2015), Le Chasseur et la Reine des glaces (2016), Fast and Furious 8 et Atomic Blonde (2017).

Dans le film L’Associé du diable, Charlize Theron partage l’affiche avec Al Pacino et Keanu Reeves. Ce rôle d’une épouse schizophrène est plus complexe, et illustre la progression de sa carrière vers des rôles plus intéressants. Le film constitue par ailleurs son premier succès commercial, et lui permet de confirmer son rang de star montante du cinéma. Les années suivantes, l’actrice enchaîne les tournages, avec les films tels que Celebrity, Mon ami Joe ou encore Intrusion en 1999.

Malgré la réussite professionnelle, les difficultés personnelles restent présentes. Dans son pays natal, sa mère Gerda se remarie, ce qui perturbe la relation fusionnelle mère-fille sur laquelle Charlize s’était beaucoup appuyée jusque-là. Malgré tout, Charlize s’habitue à sa nouvelle situation familiale, jusqu’à ce que le fils de son beau-père se tue dans un accident de voiture, le premier jour du tournage de Mon ami Joe. Cet accident aura raison de l’unité retrouvée dans la famille Theron, sa mère Gerda divorçant quelques mois plus tard. Celle-ci s’installe à Los Angeles pour se rapprocher de sa fille.

La carrière de Charlize Theron prend un tournant en 1999 avec le film Piège fatal, qui marque son détachement des simples seconds rôles d’épouse ou de petite amie. Ses personnages, à l’image de son rôle dans Piège fatal ou The Yards, lui permettent d’exprimer une palette d’émotions plus étendue, et par la même occasion d’élargir ses choix de rôles futurs. Les Chemins de la dignité est le quatrième film dans lequel elle participe dans la seule année 2000, témoignant des nombreuses sollicitations dont elle est l’objet.

Malgré ce début de carrière prometteur, les années 2000 voient se succéder des films au succès commercial très limité comme Le Sortilège du scorpion de jade, Mauvais piège ou encore Une chambre pour quatre. Le film symbole de cette courte période est Sweet November en 2001, dans lequel Charlize retrouve Keanu Reeves. Les critiques pour ce film sont désastreuses, et son rôle lui vaut une nomination aux Razzie Awards dans la catégorie « plus mauvaise actrice ».

D’autre photos ici (pour les Abonnés)

Filmographie

Années 1990

Années 2000

Années 2010