Gal Gadot

Gal Gadot est née à Petah Tikva. En hébreu, son prénom signifie « vague » et son nom de famille « berge »

À 18 ans et demi, elle gagne le concours de Miss Israël 2004. Après cette victoire, elle participe à Miss Univers et termine à la 15e place. Elle mesure 1,78 m.

Elle retourne ensuite en Israël pour travailler comme top modèle puis vient finalement s’installer à Hollywood et devient actrice.

En 2007, elle prend part à la séance photo du journal Maxim : Les femmes de l’armée israélienne, qui mettait en avant les modèles israéliens qui avaient servi dans les forces de défense israéliennes. Gadot était à la soirée de lancement et elle a figuré sur la couverture de New York Post.

La même année, Gal Gadot est choisie comme égérie par le programme Brand Israel pour la promotion d’Israël à l’étranger.

Depuis 2008, Gadot est un modèle important pour Castro, une des plus grandes marques de vêtements israéliens. Elle maintient son contrat jusqu’en 2016 pour un salaire estimé à 2,4 millions de dollars, juste derrière une autre mannequin d’origine israélienne, Bar Refaeli. En avril 2012, elle est classée numéro 5 sur la liste des « 50 femmes juives les plus talentueuses, intelligentes, drôles et magnifiques au monde » par Shalom Life.

Elle participe à de grandes campagnes internationales pour des marques renommées comme Gucci, les smartphones Huawei ou encore Miss Sixty

 

 

 

Reconnue comme mannequin internationale, elle fait la couverture de nombreux magazines de mode tels que CosmopolitanGlamourBride MagazineEntertainment WeeklyFHM et bien d’autres.

En 2007, elle auditionne pour le rôle de Camille Montes, la James Bond girl de Quantum of Solace ; le rôle revient finalement à Olga Kurylenko.

En 2008, Gal Gadot obtient le rôle principal dans la mini série dramatique israélienne Bubot.

 

Elle fait son entrée au cinéma, en 2009, dans Fast and Furious 4 aux côtés des stars Vin Diesel et Paul Walker, après avoir remporté le casting face à six autres actrices.

 

Le film engrange plus de 350 millions de dollars pour un coût de production évalué à 85 millions, signant donc le premier franc succès au box office de Gal Gadot et assurant son entrée, avec succès, dans le milieu du divertissement. Cette même année, elle apparaît le temps d’un épisode, dans la série télévisée Entourage et rejoint pour un arc narratif de trois épisodes, un autre show, The Beautiful Life.

 

En 2010, elle continue sur sa lancée, toujours dans des productions couteuses et avec des acteurs renommés. Elle décroche un rôle mineur dans le film d’action Night and Day, qui met en vedette Tom Cruise et Cameron Diaz. Plus tôt dans la même année, elle obtient également une participation dans la comédie Date Night, avec Tina Fey et Steve Carell, elle y interprète la petite amie de Mark Wahlberg. Les deux films sont des francs succès au box office.

 

En avril 2011 et mai 2013, Gadot reprend son rôle de Gisele Harabo, dans Fast and Furious 5 et Fast and Furious 6, dont les succès ne font que confirmer la puissance que représente cette franchise au cinéma ainsi que sa stabilité financière.

 

Le , il est annoncé que Gal Gadot est sélectionnée pour interpréter le rôle emblématique de Wonder Woman dans Batman v Superman: Dawn of Justice de Zack Snyder, le deuxième film de l’univers cinématographique DC, après Man of Steel. Son contrat comprend également une participation aux blockbusters suivant Wonder Woman, dont elle sera la principale héroïne et Justice League.

      

Batman v Superman: Dawn of Justice fait son arrivée sur le grand écran en 2016, il est considéré comme un événement, car il met en scène pour la première fois au cinéma Superman et Batman dans le même film, qui sont deux icônes de la pop culture depuis les années 1930.

C’est également la première apparition cinématographique d’autres héros de DC Comics comme Wonder Woman, Flash, Aquaman et Cyborg. Le film est un énorme succès commercial au box office mondial, avec des recettes avoisinant les 872 millions de dollars mais suscite la controverse du côté de la critique. Cependant, la presse spécialisée salue la prestation de Gal Gadot, considérant qu’elle vole quasiment la vedette aux deux antagonistes principaux.

 

 

Elle signe donc son retour sur le grand écran avec le blockbuster qui se concentre sur les origines du personnage Wonder Woman, dont la sortie est prévue pour le . La sortie du film Wonder Woman a suscité des mouvements d’hostilité dans de nombreux pays arabes, en raison notamment du soutien public apporté par l’actrice à l’armée israélienne lors de la guerre de Gaza, pendant l’été 2014. Le film a été interdit au Liban, déprogrammé en Tunisie et en Algérie, interdit aussi au Qatar, mesures tantôt assumées en tant que censure anti-israélienne, tantôt justifiées par des motifs administratifs ou de procédure. En dépit des appels au boycott, des projections ont été maintenues dans certains pays arabes, comme l’Égypte, et l’Arabie Saoudite.

 

Le film remporte, malgré cela, un immense succès outre atlantique, en seulement quelques jours il dépasse les 100 millions de dollars, signant l’un des meilleurs démarrages au box office. Fin juin, la production rapporte plus de 650 millions de dollars pour un budget de production situé autour de 150 millions de dollars, réalisant un record pour un film réalisé par une femme.

En août, le film dépasse les 800 millions de dollars au box office mondial, face à cet engouement, Warner Bros. annonce la mise en chantier d’un Wonder Woman 2 dont la sortie est prévue pour décembre 2019, toujours sous la direction de Patty Jenkins. Ce même mois, l’actrice est nommée lors des Teen Choice Awards 2017, dans 5 catégories (actrice de l’été; meilleure actrice dans un film d’action; meilleure actrice dans une comédie; meilleure alchimie à l’écran et meilleur baiser avec Chris Pine), elle remporte deux trophées : celui de la meilleure actrice dans un film d’action et celui de la meilleure alchimie, partagé avec Chris Pine. En fin d’exploitation, Wonder Woman détient un record : celui du premier film d’origine le plus rapporteur.

Le 1er novembre 2017, le Los Angeles Times annonce que six femmes dont Olivia Munn et Natasha Henstridge accusent Brett Ratner de harcèlement, d’agression sexuelle et de viol. Ratner rejette ces accusations. En outre Ellen Page accuse Brett Ratner de l’avoir humiliée sur le tournage de X-Men : L’Affrontement final. À la suite de ces allégations, le tabloïd Page Six rapporte que Gal Gadot ne souhaite pas tourner la suite de Wonder Woman si Brett Ratner reste lié au projet. Le réalisateur est finalement évincé du projet. Warner, producteur du film, dément les intentions prêtées à Gal Gadot dans l’article du tabloïd. Cette dernière, invitée d’un talk-show, affirme n’avoir « rien réclamé » et que « la décision avait déjà été prise avant que ne sorte l’article ».

 

En 2018, couronnée de succès et considérée comme une icône israélienne, elle est nommée l’une des 100 personnes les plus influentes selon le célèbre Time magazine.

Le , elle est à l’affiche du film d’animation de Disney Ralph 2.0, qui comprend également d’autres acteurs à renommée internationale comme Taraji P. Henson, Mandy Moore, Kristen Bell, Tim Allen, Jane Lynch, Vin Diesel ou encore T.J. Miller. Le film est un succès, avec plus de 311 millions de dollars récoltés, tout en obtenant d’excellentes critiques. Il reçoit une nomination pour le meilleur film d’animation à la 76e cérémonie des Golden Globes et à la 24eme Critics’ Choice Awards. La même année, l’actrice fait une apparition en direct pendant le concours Eurovision de la chanson 2019.

 

Filmographie

Prochainement
  • 2020 : Wonder Woman 1984 de Patty Jenkins : Diana Prince / Wonder Woman (également productrice)
  • 2020 : Mort sur le Nil de Kenneth Branagh : Linnet Ridgeway Doyle