Gilets Jaunes et syndicats main dans la main

Début de convergence ? La CGT organise ce mardi une «grève nationale de 24 heures» et des manifestations pour réclamer hausse des salaires et justice fiscale, avec à ses côtés Solidaires, des syndicats FO, la France Insoumise, mais aussi des Gilets jaunes.

En novembre, le numéro un de la CGT avait refusé tout lien avec ce mouvement à cause de son discours anti-fiscal et craignant des risques de récupération par l’extrême droite. Il a rapidement révisé son discours, lorsque les revendications des Gilets jaunes se sont élargies au champ social, avec des demandes de hausse du Smic, de «justice fiscale» ou de davantage de services publics. «Au début, il y a eu de la méfiance de part et d’autre. Petit à petit, la convergence se fait», s’est réjouie auprès de l’AFP Aurélie Trouvé, porte-parole d’Attac, également de la partie, de même que Solidaires, le NPA, le PCF, la France insoumise. (rappel Nordéclair)

A Boulogne-sur-Mer Des Gilets jaunes répondent à l’appel de la rue lancé par les syndicats

Ce n’est pas la première fois que des Gilets jaunes et des représentants syndicaux se mobilisent ensemble dans le Boulonnais. Mais c’est la première fois que des Gilets jaunes répondent localement à un appel lancé par des syndicats. Le 14 décembre, des sympathisants de la CGT s’étaient retrouvés « en terre jaune », c’est-à-dire autour des ronds-points. Ce mardi matin, c’est dans la rue, terrain de prédilection de l’expression syndicale, qu’une centaine de Gilets jaunes s’est associée au mouvement lancé par la CGT, la FSU et Solidaires. (indique LaVoixDuNord)

Sur Lille Près de 2 000 manifestants dans les rues à l’appel de SUD Solidaire

SUD Solidaire appelait ce mardi à une grève générale. Une manifestation est partie en début d’après-midi de la Porte de Paris. À côté des drapeaux rouges, de nombreux Gilets jaunes.

Au nom de la « convergence des luttes », les manifestants sont très nombreux, à l’appel de SUD et CGT, à s’être réunis dans le cortège qui arpente les rues de Lille, ce mardi après-midi. Parmi les revendications : l’augmentation du SMIC et de tous les salaires, la suppression de la TVA sur les produits de première nécessité ou encore le

Valenciennes CGT, Solidaires et Gilets jaunes «tous ensemble» à la manif

rétablissement de l’ISF…

Les manifestants ont observé une halte symbolique à hauteur du magasin Apple et de la Chambre de commerce, place du Théâtre, avant de se diriger vers la Grand-Place. Là, un mouvement de foule a contraint les forces de l’ordre à gazer les manifestants.

Valenciennes CGT, Solidaires et Gilets jaunes «tous ensemble» à la manif

A l’appel de la CGT, environ 500 manifestants se sont rassemblés sur la place d’Armes avant de défiler dans plusieurs rues de Valenciennes. On y trouvait des syndiqués Solidaires mais aussi des Gilets Jaunes répondant ainsi à la convergence voulue par les syndicalistes. (LaVoixduNord)