La réalité effrayante de “Body Farms” vous tiendra éveillé la nuit

Nous avons tous vu des films et des émissions dans lesquels un expert légiste est en mesure de déterminer avec précision l’heure, le lieu et la cause du décès d’un individu. Ce à quoi vous ne pensez peut-être pas, c’est comment ils acquièrent les compétences et les connaissances nécessaires pour réaliser cette science. Eh bien, ils vont à la “ferme” bien sûr.

Les États-Unis comptent moins d’une douzaine de centres d’anthropologie judiciaire (ou «Body Farms») répartis dans tout le pays, et c’est exactement ce que cela ressemble.

En 1977, le Dr Bill Bass, anthropologue judiciaire, a été convoqué pour consultation lorsque la tombe troublée de William Shy, officier confédéré âgé de 26 ans, a été découverte au Tennessee. Dans la tombe, la police a trouvé un corps sans tête vêtu d’un smoking. Ils ont immédiatement su que cela ne pouvait pas être le colonel Shy en raison du manque de décomposition de quelqu’un décédé en 1864.

Pendant des mois, la police et le Dr Bass ont cru que le corps de Shy avait été volé par des pilleurs de tombes et remplacé par un autre. Lorsque le laboratoire du crime de l’Etat examina les vêtements du cadavre, ils remarquèrent quelque chose de particulier, et c’est alors que tout s’effondra.
Chaque détail des vêtements indiquait qu’ils avaient été créés à l’époque où Shy était en vie.

Mais, comment le smoking pourrait-il être des années 1800 et le cadavre être si frais?

Article à lire sur TheChive

Pas de commentaire possible