Ouverture ou endoctrinement ?

Une école de Vejle au Danemark est au centre d’une controverse depuis la diffusion d’une vidéo montrant un élève musulman faisant faire la prière aux autres enfants, dans le but de partager sa culture, sous les yeux de l’institutrice.

Les débats vont bon train depuis qu’une vidéo (non datée) a fait surface sur les réseaux sociaux, montrant des enfants danois initiés à la prière islamique par un de leurs petits camarades de classe, dans une école de la municipalité de Vejle.

La séquence montre une vingtaine d’enfants, pour la plupart déchaussés, suivant les prescriptions d’un enfant d’origine soudanaise leur montrant comment faire la prière rituelle quotidienne. On y distingue notamment les élèves et leur institutrice proclamer Allahou Akbar (Dieu est grand) et s’agenouiller.

 

L’école renvoie à la «découverte de l’autre»

Les voix des conservateurs ont fustigé un «endoctrinement coranique» tandis que le principal de l’école de Thyregod, Gert Hougaard, a défendu cet événement dans la presse locale, le replaçant dans le contexte de la semaine de la «découverte de l’autre», au cours de laquelle des élèves de différentes origines ont eu l’occasion de partager leur culture.

 

«Si l’on s’en tient à la législation, il est établi que nous devons répandre la connaissance des différentes religions, y compris dans leur dimension pratique. Alors oui, je pense que c’était une bonne manière d’enseigner la religion aux enfants», a-t-il justifié. Et le principal de donner davantage d’éléments contextuels : «Par exemple, un enfant d’origine polonaise a offert de la nourriture venue de Pologne. Un autre jour de cette semaine-là, l’enfant que vous voyez sur la vidéo a voulu expliquer à ses camarades comment il priait.»

Article RTFrance