Suis-je fait pour avoir des enfants?

Voici une question que plusieurs adultes se posent un jour ou l’autre. Comment faire pour savoir si on est prêt ou si on a tout ce qu’il faut pour être parent? Dois-je attendre d’avoir beaucoup d’argent, une maison, le mariage?? Ai-je toutes les aptitudes et qualités nécessaires pour être parent?

 

  À partir de la mi-vingtaine, plusieurs couples font le choix de fonder une famille. 
Les études maintenant complétées et la carrière amorcée, la maison et les enfants vont de soi pour plusieurs. 
Certains ne prennent même pas le temps de se demander s’ils veulent réellement des enfants. 
Ils suivent le mouvement car c’est l’étape suivante logique qui est mis de l’avant dans notre société. Maison-bébé-chien… 
Mais êtes-vous fait pour avoir des enfants? 
Doit-on absolument avoir des enfants dans la vie? 
Est-ce que la pression sociale est si forte qu’il est difficile pour certaines personnes d’affirmer haut et fort qu’elles ne veulent pas d’enfants? 
Est-ce que les femmes veulent plus que les hommes? 
Sommes-nous plus heureux en fondant une famille? 
Et le couple, est-il assez solide pour passer à cette grande étape? 
Cette grande question demande une grande réflexion car une fois que le bébé est là, c’est définitif! 
 

Qualités vraiment aidantes lorsqu’on est parent!

– La patience
– Grande capacité d’écoute, empathie
– Bon sens de l’organisation
– Chaleur humaine, affection
– Respect du rythme et de la différence
– Confiance en la vie et l’avenir, optimisme
– Introspection
– Don de soi, altruisme et générosité
– Sens de l’humour
– Imagination et débrouillardise
– Sociable et curieux

 

On ne se le cachera pas, être parent comporte plusieurs défis de taille!!! 
En voici quelques-uns :

– Augmentation des tâches ménagères
– Responsabilités de toutes sortes (suivi médical, activités parascolaires, planification des repas, devoirs, etc.)
– Réduction des heures de sommeil
– Peu de temps pour soi et/ou le couple
– Augmentation des dépenses
– Augmentation des décibels! (cris, pleurs, jeux vidéo, etc.)

Avoir des enfants comporte aussi son lot d’avantages! En mettant à l’épreuve leur patience presque quotidiennement plusieurs parents seront poussés à trouver des solutions afin d’être davantage patient et résiliant. Ce qui a souvent pour effet qu’ils apprennent ainsi à mieux se connaître et évoluent davantage. Pas facile d’avoir en permanence sous nos yeux le reflet de qui on est. La pomme tombe rarement loin de l’arbre! 

Avoir des enfants apporte aussi beaucoup de fierté et une grande quantité de moments de plaisir. Les enfants nous forcent souvent à mieux nous alimenter, à faire davantage d’activités physiques et culturelles et à moins travailler car nous tenons à être présent pour eux et stimuler le plus possible ces petits êtres en devenir. Ils nous forcent à être dans le moment présent. 

Bien que fonder une famille soit un beau projet de vie, il est essentiel de se poser les vraies questions.
Est-ce que je veux des enfants? Si oui, pour quelles raisons? Qu’est-ce qui m’interpelle dans cette aventure?
Est-ce un désir profond ou je veux faire comme les autres?
Suis-je prêt à réduire mon temps libre personnel pour m’occuper de cet enfant?
Suis-je capable de don de soi ou bien je tiens à ma grande liberté?
Quels sont mes objectifs de carrière? Suis-je prêt à travailler moins et peut-être manquer des opportunités professionnelles intéressantes?
Suis-je vraiment prêt à assumer la responsabilité complète de cet enfant?
Suis-je avec la bonne personne pour m’embarquer dans cette aventure?
Est-ce que j’ai un bon réseau social qui pourra me soutenir dans les moments plus difficiles?
En conclusion, malgré toutes ces réflexions, peut-on vraiment être prêt complètement à l’arrivée d’un enfant dans notre vie? 
Est-il vraiment possible d’en anticiper toutes les conséquences sur notre vie? Je ne pense pas! 
On a beau se l’imaginer dans tous les sens, on ne peut pas comprendre toutes les implications de la parentalité tant qu’on ne l’a pas vécu. 

 

Source Universitas