Un «appel à la prière» islamique dans une cathédrale

Lors d’une soirée organisée par l’ambassade du Kosovo, une œuvre comprenant un appel à la prière islamique a retenti dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides, provoquant la colère de certains membres de la communauté catholique.

L’affaire a fait couler beaucoup d’encre dans la communauté catholique. Le 22 mai dernier, résonne dans l’enceinte la cathédrale Saint-Louis des Invalides à Paris l’adhan, l’appel à la prière chez les musulmans. La scène, si elle réjouit certains internautes, se félicitant d’un «symbole de tolérance», en mécontente beaucoup d’autres, qui s’adressent directement au diocèse aux armées françaises pour protester.

Devant cette levée de bouclier, le diocèse publie, une semaine après les faits, un communiqué dans lequel il précise avoir «appris ce mercredi 29 mai le déroulement d’une soirée tenue le 22 mai dernier dans la cathédrale Saint-Louis des Invalides.» Il rejette néanmoins la responsabilité de l’organisation de événement sur le musée de l’Armée. «Le Diocèse souhaite rappeler qu’il est simple utilisateur de la cathédrale, dont le musée de l’Armée est affectataire», détaille le texte, précisant que «seuls les offices religieux relèvent de l’autorité de l’Evêque aux Armées, en lien avec le Gouverneur des Invalides».

Lire la suite sur RTFrance