Un pays sous le choc

Les Néo-Zélandais ont toujours été fiers de leur nation pacifique. D’autant plus que la brutale attaque terroriste à Christchurch a secoué le pays. Les condoléances du monde entier arrivent.

La Nouvelle-Zélande est secouée en ce “jour le plus sombre de l’histoire du pays”, a déclaré le Premier ministre Jacinda Ardern. Tous les gens qui se présentent devant les caméras ce jour-là se battent avec les larmes de l’horreur qui règnent sur leur pays pacifique.

“Des jeunes hommes ont couru à côté de ma voiture”, a déclaré un témoin à un journaliste de la BBC. “Ils ont commencé à tomber, l’un à gauche, l’autre à droite de ma voiture.” Elle décrit comment elle tente de sauver les victimes autour d’elle. Elle peut en tirer un sur le siège arrière et exercer une pression sur sa blessure.

“Nous avons continué jusqu’à l’arrivée de l’aide, mais l’homme de l’autre côté de la rue est décédé. J’ai 66 ans. Je ne pensais pas que je devrais le faire une fois, pas en Nouvelle-Zélande”, déclare le témoin.

La plus lourde escale de l’histoire de la Nouvelle-Zélande

C’est le coup le plus lourd de ce genre en Nouvelle-Zélande. Il y a 27 ans, il y a eu un saccage, 14 personnes sont décédées. La Premier ministre Jacinda Ardern a appelé les événements de la soirée par son nom: “Il est clair que cela ne peut être qualifié que d’attaque terroriste.” Ce que vous savez suggère que l’acte était bien planifié.

Jusqu’à présent, la police a arrêté quatre personnes, dont une est encore en fuite. “Ce sont des personnes aux vues extrémistes qui ne trouvent aucune place en Nouvelle-Zélande et nulle part dans le monde”, a déclaré Ardern.




La suite sur www.tagesschau.de

1 Commentaire

  1. Ping : Incendies et magasins saccagés pour l’acte XVIII | Tout-infos.club

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.